Politiques

Partagez

Aa-+

Politique relative à l'usage du tabac

Pour un environnement sans fumée

La politique relative à l’usage du tabac à l’Institut de Cardiologie de Montréal a plusieurs objectifs. D’abord, dans un souci de cohérence avec sa mission, la politique sert à promouvoir le rôle de chef de file de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) en matière de prévention et de lutte contre le tabac. Ensuite, assurer un environnement sans fumée secondaire, aider et soutenir à la fois les patients et les membres du personnel dans leurs démarches de cessation tabagique. Finalement, dans un souci de sécurité publique, prévenir tout incendie ou explosion.

Application de la loi

  • L’usage du tabac est interdit à l’ICM, y compris dans les zones délimitées à l’extérieur devant l’entrée principale, l’entrée des employés et les entrées du Centre de recherche et du centre de prélèvements.
  • Le personnel et les médecins sont autorisés à fumer sur les terrains extérieurs de l’ICM à l’unique endroit aménagé à cette fin (à la sortie E-1600 située à l’entrée de la passerelle menant au Centre de réadaptation Marie-Enfant).
  • Chaque gestionnaire assure le respect par toute personne de l’interdiction de fumer dans les secteurs de l’ICM sous sa responsabilité. En cas de non-respect, il fera appel à la collaboration de la personne visée. En cas de refus systématique d’un membre du personnel ou d’un médecin de se conformer, des mesures disciplinaires appropriées seront prises. Pour toute autre personne, le gestionnaire pourra faire appel à l’agent de sécurité qui prendra les mesures appropriées.
  • Le Service de sécurité assure le respect de l’interdiction de fumer à l’ICM par tous les employés, médecins, clients, familles et visiteurs dans les aires publiques de circulation à l’intérieur comme à l’extérieur. En cas de refus systématique d’un membre du personnel ou d’un médecin de se conformer, des mesures disciplinaires appropriées seront prises. Pour toute autre personne, les mesures appropriées seront également prises.
  • Tout membre du personnel ou médecin, témoin du non-respect de la présente politique est invité à en appeler à la collaboration de la personne visée. En cas d’insuccès, le gestionnaire du service ou un agent de sécurité peut être demandé sur les lieux afin de prendre les mesures appropriées.
  • Les mesures appropriées dont il est fait mention seront surtout incitatives et dictées par l’équité et le bon jugement. Si nécessaire, des mesures plus strictes seront communiquées et mises en place en cas de non-respect de la présente politique.
  • Un programme visant à aider les personnes hospitalisées à l’ICM à cesser de fumer est mis en place et évalué périodiquement.
  • Un programme visant à aider les personnes travaillant à l’ICM à cesser de fumer est mis en place et évalué périodiquement.