La physiothérapie respiratoire à l’ICM

Partagez

Aa-+

Général par Stéphanie Grégoire pht M. Sc., 4 Juillet 2014 - 13:45

Spontanément, la physiothérapie est souvent associée à des problèmes articulaires ou musculaires comme les maux de dos, ou encore aux sports d’élite comme ceux pratiqués aux Jeux olympiques.  Donc, en apparence, rien à voir avec la clientèle de l’Institut de Cardiologie de Montréal.  Détrompez-vous, le champ d’action de la physiothérapie est beaucoup plus vaste! 

À l’ICM, le physiothérapeute peut aider les patients aux prises avec des problèmes respiratoires, cardiovasculaires, neurologiques ou musculo-squelettiques. Plus particulièrement, il œuvre auprès d’une clientèle adulte ou gériatrique en phase aiguë, soit des patients hospitalisés aux soins intensifs ou dans les différentes unités de soins.

La physiothérapie respiratoire est une intervention qui peut s’avérer essentielle chez certains de ces patients, particulièrement suite à une chirurgie cardiaque comme des pontages. L’ouverture de la cage thoracique, nécessaire pour effectuer l’opération, et l’alitement subséquent prédisposent les patients à développer des complications pulmonaires. 

De plus, comme l’opération se fait sous intubation, il est possible qu’après la chirurgie les poumons aient de la difficulté à se gonfler complètement, ou encore que des sécrétions soient présentes au niveau des bronches suite au retrait des tubes.

À ce moment, le physiothérapeute utilise et enseigne des modalités et des exercices respiratoires pour aider les patients à prendre des inspirations plus grandes et plus efficaces, ou encore pour aider à faire sortir les sécrétions, prévenant du même coup les risques d’infection.

Le physiothérapeute recommande aussi la meilleure position à prendre pour favoriser la réexpansion des poumons. Il vérifie aussi la saturation afin que le taux d’oxygène dans le sang demeure à un bon niveau, même à l’effort. En bout de ligne, grâce au travail du physiothérapeute, le patient se voit rassuré en prévision de son retour à la maison. 

L'Institut de Cardiologie de Montréal n'est en aucun cas responsable du contenu des commentaires publiés. Ces commentaires reflètent les avis et opinions des usagers et non ceux de l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Ajouter un commentaire