Le projet IDE – Bâtir les soins de demain

Partagez

Aa-+

Projet de modernisation

Au début de 2018, le projet de modernisation débutera.

Tout d’abord, l’agrandissement et le réaménagement de l’urgence vont grandement améliorer la qualité des soins et du séjour à l’urgence pour les patients.

La modernisation des soins intensifs passera par la construction de deux nouvelles unités de soins critiques de classe mondiale et le réaménagement des unités existantes permettra de quadrupler le nombre de chambres individuelles à l’Institut. Ceci maximisera la prévention des infections acquises en milieu hospitalier et la sécurité des soins. Il permettra également d’assurer une meilleure gestion des lits, de réduire les déplacements des patients et d’accélérer les transferts inter-hospitaliers.

Le regroupement des activités ambulatoires avec l’intégration des différents professionnels (incluant infirmières, pharmaciens et nutritionnistes) assureront une meilleure prise en charge des patients. Les soins ambulatoires représentent un secteur important de l’hôpital et la création d’un bâtiment dédié améliorera certainement notre efficacité, favorisera le transfert d’activités hospitalières vers le mode ambulatoire.

Le nouveau centre de formation en santé cardiovasculaire comprendra des laboratoires de simulation et un auditorium permettant la diffusion en direct des interventions en hémodynamie, en électrophysiologie et en chirurgie cardiaque. Ce centre offrira un enseignement ultramoderne à nos étudiants et assurera la formation continue aux médecins et autres professionnels en soins cliniques de l’établissement.

Un stationnement souterrain sera construit, ce qui doublera le nombre de places disponibles pour les patients et leurs proches.

Il ne fait pas de doute que la réalisation de ce projet permettra à l’Institut de mieux assumer sa mission de soins en améliorant l’accessibilité générale, tant à l’urgence que dans les secteurs tertiaires et quaternaires. Du côté de l’enseignement, la construction du Centre de formation en santé cardiovasculaire constitue le préalable à l’exploitation optimale du potentiel de formation et de transmission de l’ICM. Toutes les disciplines touchant la cardiologie seront bénéficiaires de ce centre : plus d’étudiants seront formés et les nouvelles technologies seront mieux exploitées et intégrées aux pratiques des autres secteurs. Enfin, la construction d’un stationnement permettre de résoudre le manque d’espaces disponibles pour la clientèle et le personnel de l’Institut.